Association Compostelle - Cordoue


Pourquoi Compostelle et Cordoue ?

L’homme est pèlerin sur la terre, sa vocation est de se mettre debout et de marcher
c'est « l’esprit de Compostelle ».
L’homme est un être de relation, destiné à « vivre ensemble » avec ses semblables de cultures différentes :
c’est « 
l’esprit de Cordoue »

Marcher, Dialoguer, Comprendre


 


Automnales

Tous les ans depuis 2011, en octobre ou novembre, l'association invite ses membres et des sympathisants à se retrouver ou se rencontrer pour deux ou trois jours de convivialité.  L'organisations de ces rencontres dites " Automnales " est confiée à une équipe locale, en un lieu nouveau chaque année.. C'est une occasion pour elle de mobiliser amis et connaissances, de créer des liens avec des associations locales, d'échanger des expériences, de visiter monuments ou lieux nouveaux, d'élaborer des projets, de participer à des événements locaux.

 

Les Automnales de 2011 à 2016

2011 - Meylan (près de Grenoble). 2012 Lyon. 2013 Paris, 2014 Toulouse, avec l'association Cieux, 2015 Leirins avec l'association Vivre ensemble à Cannes.

Les automnales 2016 ont été reportées à mars 2017 compte tenu de l'organisation du voyage en Palestine en novembre 2016.

 

Aux Automnales 2014 - Rencontre CIEUX

Les participants aux Automnales 2014 à Toulouse ont été invités à participer à la rencontre CIEUX organisée la veille des Automnales. Christiane et Michel Rouffet la présentent ci-dessous. 

On pourrait qualifier d’inter-convictionnelles les rencontres de CIEUX, qui réunissent des hommes et femmes de toutes conditions, nationalités, couleurs ou origines, de toutes religions ou sans religion affichée, en vue de témoigner et de partager autour de questions de société. Ces rencontres entendent favoriser le vivre ensemble en bonne harmonie, en toute conscience des différences religieuses ou culturelles, dans un dialogue à l’échelle localepour un moment de fraternité et de paix.

La thématique de la marche sur un chemin ne laisse personne indifférent, au-delà de toute tradition. Elle est universelle et sa portée déborde bien entendu la marche à pied pour s’étendre à la progression de l’être dans toutes ses dimensions, aussi bien au niveau personnel que collectif. Par la marche peuvent alors être approchées les questions essentielles de la recherche du sens de la vie, de la découverte des autres, de la  spiritualité, etc. 

Marcher sur les chemins permet de rencontrer les autres, de dialoguer et d’avancer ensemble, c'est-à-dire de faire société. Souvent, ces chemins se croisent, franchissent des montagnes, relient des vallées, et parfois convergent. Proposer ce thème est apparu bienfaisant quand tant de motifs sembleraient aujourd’hui justifier de fermer nos portes, établir des barrages, couper des ponts et ériger des murs.

Suite à leurs interventions, l’assistance a demandé aux intervenants s’ils accepteraient de réunir leurs notes et de délivrer leurs textes par écrit afin que leur message puisse être sauvegardé et diffusé ultérieurement à d’autres. Ils ont répondu favorablement. Qu’ils soient encore ici vivement remerciés pour leurs contributions.

-          Michel et Christiane Rouffet, de conviction humaniste                    
-          Bernard Burel, de conviction chrétienne                                                            
-          Monique-Lise Cohen, de conviction juive                                           
-          Matthieu de Lamarzelle, de conviction bouddhiste  

Leurs présentations sont consultables sur cette page

Michel et Christiane Rouffet

Répertoire des Automnales

2015 Lérins
Une vingtaine de membres ont participé à nos quatrièmes Automnales, les 9-10-11 octobre 2015, pour faire le point après cinq ans d'existence de notre association. Echos des Automnales 2015

2014 Toulouse
Deux représentants de Vivre Ensemble à Cannes ont participé à nos travaux qui ont permis des contacts intéressants avec plusieurs associations de Toulouse à l'occasion de la rencontre de l'association Cieux. Nous avons été accueillis à la synagogue libre de Toulouse (voir le site)

2013 Paris
Cette réunion a permis de resserrer nos liens avec les représentants de AISA à Paris et d'envisager des projets communs qui ont débouché en 2015.

2012 Lyon
Tenue à l'occasion de la présentation de la pièce Pierre et Mohammed, coorganisée par une adhérente membre du Comité de Compostelle-Cordoue et deux autres membres, cette rencontre fort sympathique n'a pas tenu ses promesses, faute de suivi par le Comité de l'association.

2011 Meylan
Un an après la rencontre de Cordoue, cette première rencontre à Meylan près de Grenoble, chez André Weill,  a permis d'inventer les Automnales, sous le signe de la convivialité et avec l'ambition de partager des réflexions sur l'avenir de l'association et les défis auxquels elle est confrontée.

Echos des Automnales 2015

A l'Abbaye de Lerins  

Une vingtaine de membres ont participé à nos quatrièmes Automnales, les 9-10-11 octobre 2015. Nous voulions cette année faire le point après cinq ans d'existence de notre association.

Les fruits de nos marches, dialogues et rencontres 

Marcher comme porteurs d'un message de paix (marche de Berne en 2014) ou comme témoins des violences mais aussi du renouveau d'un pays ayant vécu un conflit meurtrier (marche de Bosnie en 2015) : à quoi cela mène-t-il ? Etonnamment, le résultat de ces deux jours de travail méthodiques accompagnés par deux moines de l'Abbaye, deux chanteurs de l'Arche et nos amis de Vivre Ensemble A Cannes, nous ont fait prendre conscience que notre collectif fait maintenant corps avec ses buts déclarés (voir notre Charte de 2012).

Faire bouger le vent

Faire bouger le vent

Dimanche 7 décembre 2014. En ce dernier jour de nos Automnales,  l’émotion est palpable dans le salon d’Edith. Pierre et Mustapha, nos amis de Vivre ensemble à Cannes, sont en train d’évoquer la création et les activités de leur association. Leur enthousiasme semble s’être communiqué à la vingtaine de personnes qui les entoure. J’essaie de comprendre ce qui me met moi aussi « en allégresse », pour parler comme Abouna Hani, notre jeune ami maronite libanais.

Pourquoi avons-nous fait le voyage de Toulouse, dans la grisaille et le froid subit de ce début d’hiver, venant de Paris, de Grenoble, de Châteauroux, de Genève, du Valais ?

Chronique des automnales 2013

Ainsi donc nous étions une vingtaine à consacrer notre week-end pour une rencontre à Paris. Trois jours de rencontres riches et variées. Louis a déjà publié la synthèse de notre matinée sur le thème de « Ce que je crois » et Marie-Laure mettra à disposition le procès-verbal de nos séances successives. Pour ma part je choisis de partager deux images représentatives, l’une prise à Montmartre, le matin de votre arrivée et l’autre au centre de la ville lumière, le jour après votre départ.