Image description
 

Adhésion / Dons

Adhésion

Toute personne physique ou morale intéressée par les activités de Compostelle-Cordoue a la possibilité de devenir membre actif.

Dons

Vous pouvez soutenir l'Association en faisant un don.


Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/www/cce25a76ed86b056cb9fba8805323ca3/web/ovi/ovidentia-7-8-1/addons/sitemap/dbtable.class.php on line 78
Retour au thème

Le pèlerin participe à un cours de français

De Tripoli au Liban, Matthieu relate sa dernière journée de marche en Syrie, la manière dont il est redirigé sur la route officielle, sa rencontre avec Salem, un professeur de français, sa participation à un cours du soir et le partage d'un café avec Idriss, le chef de la police, lors du passage de la frontière.

 

Bienvenue sur la route officielle !

Mon sac ventral s’est déchiré et j’ai dû faire un peu de matelotage (couture) avant de partir de Tartous. La journée s’annonce magnifique. Je longe la route de la plage qui apparait sur la carte touristique officielle. Une voiture s’arrête. Un costaud, lunettes de soleil Rayban, cheveux courts, blouson, m’accoste avec de chaleureux « Welcome ! » et m’invite très fermement à monter dans sa voiture pour corriger le tir et me conduire sur la route officielle vers le Liban.

 

Maté

Je rouscaille intérieurement mais je m’exécute et prend un air naïf voire benêt. Et l’on me dépose cinq kilomètres plus loin sur une route classique à quatre voies peu intéressante. Je reprends la marche... Au loin on devine quelques antennes et un camp militaire mais rien qui pourrait prêter à de telles précautions. Et puis la route se fait plus serrée, les villages défilent ; aujourd’hui je résiste aux nombreuses invitations à boire le maté. La Syrie est un des rare pays avec l‘Argentine à avoir popularisé cette boisson amère ; avec une particularité locale : celle de rajouter du sucre... Je n aime pas beaucoup.

 

Rencontre avec un amoureux du français

Le jour commence à tomber. Au dernier village important avant la frontière, une personne en costume m’adresse la parole dans un excellent français presque désuet. Il s’appelle Salem et me demande si je peux lui consacrer un peu de temps. Salem est directeur du collège du village. Il m’offre le café et dit son plaisir de parler le français, langue qu’il a étudiée et qu’il enseigne. Et puis il me présente sa femme très souriante et me fait visiter le village où il a un rôle de notable bienveillant et respecté.

 

Cours de Français

La tombée du jour s’annonçant, je lui fais part de mon besoin de trouver un emplacement pour camper à l’extérieur. Il m’invite chez lui. Il précise seulement qu’il sera pris par ses occupations. Sa maison est organisée de telle sorte qu’une partie des lieux est transformée en école du soir et de rattrapage. Voilà comment le pèlerin a été amené à participer activement à un cours de français et a été très heureux et touché de cette fonction inattendue. Bien sûr la pédagogie est différente ! On apprend par cœur en montant et en descendant les saisons, les jours de la semaine qui commencent un samedi… Interrogation écrite, contrôle, etc.

Et puis Salem me tend son téléphone et j’entends une voix parlant un français encore meilleur. Une fois l’appel terminé, Salem me dit que c’est Idriss, le chef de la police, qui a plus de cent cinquante collaborateurs sous ses ordres et qui contrôle toute la frontière sud.

 

Café au poste frontière

Au moment du passage de la frontière, j’ai demandé à le rencontrer. Voilà comment j’ai été amené à prendre le café avec Idriss et son collègue d’origine arménienne ce matin. Je lui ai raconté mon périple dans une atmosphère extrêmement sucrée et orientale. Il me semble que cela a peut-être été le moyen d’éviter toute suspicion sur Salem et son épouse.

 
A bientôt

 

Matthieu, Tripoli, Liban, le 2 novembre

 

 

     Envoyer cet article par email Envoyer par email   Impression Impression   
 

Evènements

Marche vers Assise

Du samedi 21 septembre au dimanche 29 septembre 2013.

Bulletin d'inscription.docx

 

COMPOSTELLE-CORDOUE, Marche et Rencontre

L'ouvrage collectif, COMPOSTELLE-CORDOUE, Marche et Rencontre vient de paraître aux Editions Saint-Augustin.

Voir la présentation de l'ouvrage dans la rubrique "Lecture".

Communiqué de presse.pdf

Bien envoyé...