Image description
 

Adhésion / Dons

Adhésion

Toute personne physique ou morale intéressée par les activités de Compostelle-Cordoue a la possibilité de devenir membre actif.

Dons

Vous pouvez soutenir l'Association en faisant un don.


Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/www/cce25a76ed86b056cb9fba8805323ca3/web/ovi/ovidentia-7-8-1/addons/sitemap/dbtable.class.php on line 78
Retour au thème

Joyeux Noël Matthieu

Depuis plus de sept mois, en route vers Jérusalem et  Alexandrie, Matthieu de Lamarzelle marche vers l'essentiel, vers sa propre humanité, dépouillée, telle qu'elle se révèle à lui chemin faisant. Pas à pas, déterminé, intrépide, il va au bout de lui-même. Aucun obstactle ne l'arrête, ni la pluie, ni les chiens, ni la lassitude, ni la guerre, ni la peur. A l'écoute de lui-même, ouvert à l'autre et à l'inattendu, il accueille toutes les facettes, sombres ou lumineuses, limpides ou sournoises, avenantes ou suspicieuses, chaleureuses ou menaçantes, de cette humanité, la nôtre, la sienne, telles qu'elles se présentent à lui au détour du chemin.

D'étape en étape, il nous fait la grâce de se raconter et de nous inviter à lui emboîter le pas sur ce chemin d'humanité sur lequel l'âge d'or se décline au présent.

En cette veille de Noël, ses correspondants s'unissent pour lui souhaiter, chacun avec ses mots, un joyeux Noël.

 

 

Que votre prière ramène la paix aux nôtres à Homs !

 

Cher Matthieu,

 

Tandis que notre pays se déchire dans une stupide guerre civile, nous sommes heureux de savoir que tu y pries pour la Paix auprès d'Abouna Paolo à Mar Musa où nous nous sommes mariés voilà dix-neuf ans Mouna et moi. Que votre prière à tous à laquelle nous nous associons avec ferveur ramène la Paix aux nôtres à Homs où ils nous attendent. Bravo pour ton périple parfois périlleux. Que Dieu reste avec toi. Meilleures amitiés.

 

Eric & Mouna Sauvat

 

 

La lumière lointaine d’un phare

 

"De naissance en naissance, nous arriverons bien à mettre au monde l'enfant de Dieu que nous sommes : car l'Incarnation pour nous, c'est de laisser la réalité filiale de Jésus s'incarner dans notre humanité, dans mon humanité à moi". Cette phrase de Christian de Chergé, prieur de Tibhirine, pour te souhaiter, Matthieu, un doux Noël avec Paolo et nos frères et sœurs de Syrie. Tout au long de ces six derniers mois, j'ai perçu de ta longue marche quelque chose qui ressemblait à la lumière lointaine d'un phare. Quelque chose de stable, de paisible et de rassurant quelles que soient les circonstances. Merci.

 

Gabrielle

 

 

 

 

M comme…

 

M comme messager, miracle, mirage, montagne, M comme Méritant, comme Merry Christmas.

 

M comme Matthieu, ta décision de laisser, de quitter, de lâcher prise avec ton quotidien, ta famille, tes amis, fait de toi un être digne d’admiration.

L’Inconnu rencontré chaque jour sur la route…

 

Oui, l’Inconnu est  un sujet qui fait peur. Ton courage chaque matin de partir sur des sentes nouvelles, dangereuses, bienveillantes, lumineuses ou obscures, de découvrir des sensibilités différentes, des tensions, des joies, des peines, ne maîtrisant que peu la langue… Oui, tu es une Belle personne.

 

Et une grande âme marcheuse, curieuse, mystique, calme et humble.

 

Tu mérites un grand respect par ce choix difficile, pensé et réfléchi de partir seul avec toi-même à la « rencontre d’Hommes remarquables ».

 

Amicalement

Philippe & Ch ou Raphaëlle

 

 

Bougie de Noël....Espérance de Vie

 

Bravo pour ton courage, Matthieu, ta volonté, ta foi en l'Humanisme et en ce Dieu d'Amour. T’as vaincu l'adversité et tes messages ont été pour nous une étoile à suivre sur nos propres chemins de Vie. Ton écriture a été pour moi une présence; celle de notre cheminement vers Cordoue. Malgré l'absence, il y a encore ta voix, ton regard et ton sourire qui en disait long. Cette profondeur dans ce portrait me faisait oublier les kilomètres et les sentiers inondés.

 

Aujourd'hui, grâce à ton Chemin de Jérusalem, à celui de Jean-François Duchosal et de bien d'autres, nous pouvons emprunter la voie caillouteuse et incertaine du matérialisme, de ses dieux et barons du capital, tout en suivant l'étoile du Berger. Cette étoile qui me rappelle la devise figurant sur le drapeau de la République et canton de Genève : "POST TENEBRAS LUX".

Ultreïa ! Heureux Noël Matthieu.

Jean

 

 

Un nouvel émissaire bouddhiste en terre sainte

 

C’est l’empereur Asoka qui va être content. Au XXIème siècle, un nouvel émissaire bouddhiste en terre sainte vient de se révéler au monde. Om Shanti, Shalom, Salam, Salut !

 

André Weill

 

 

Ton voyage ouvre et éclaire notre petit monde à chacun

 

Matthieu notre voyageur à tous,

 

Ce que j'aime tellement  c'est le ton de tes récits. On dirait toujours que tu t'amuses, qu'il est tout à fait naturel de parcourir à pied des milliers de kilomètres dans la chaleur, sous la pluie, quels que soient les risques... Tu les racontes avec une si élégante légèreté, comme si c'était toi qui nous soutenais. Un comble ! On sourit. Et puis, quand on n'a plus tes phrases sous les yeux, on se fait quand même un peu de souci, tu sais, mais l'ensoleillement demeure.

Et puis ce qui est super c'est que ton voyage ouvre et éclaire notre petit monde à chacun. Nous te suivons puisque tu nous fais partager ; et c'est un bien beau cadeau.

Je ne sais pas si tu seras finalement à Jérusalem pour Noël mais où que tu sois je ne doute pas que ce temps sera paisible et radieux.

Bon Noël et plein de bisous!
 

Andrée Pascaud

 

 

Une route qui n’est  pas prête de se fermer

 

Bonsoir à tous,
 

J’ajoute à mon tour quelques lignes à ce concert de voix extraordinaire qui montre bien la valeur de ce que fait Matthieu en ce moment.


Il y a maintenant quelques 13 ans que nous nous connaissons au hasard de la vie et des quelques heures passées à me subir sur les bancs de l’IGS. Nous avons partagé tant d’aventures depuis, au fil de notre métier de « sherpas », comme il aime à le dire avec son élégance naturelle. Si souvent nous avons échangé nos peines, nos inquiétudes, nos modestes succès devant des situations improbables, à « manager le chaos » et tenter de faire avancer tant bien que mal des projets insensés…


T’en souviens tu Matthieu de cette couleur des ponts, de ces crocodiles dans je ne sais plus quels marigots, de ces « scoubidous » qui t’intriguaient, de ces sauts inconsidérés dans les histoires de nos clients que nous ne faisions que frôler mais dont pourtant ils se souviennent eux si bien ?


Cette aventure tu l’as voulue. Tu l’as fait, un peu comme si tu voulais prouver notre vieille devise de CPA conseil : « On savait que c’était impossible, alors on l’a fait ! » 


Mon ami – et c’est pour moi un grand honneur de pouvoir t’appeler ainsi – je suis totalement admiratif de ce que tu fais et des choix insensés qui sont les tiens. Tu le sais, en d’autres temps j’aurais aimé – peut être même osé - partager avec toi cette aventure là ! Mes choix sont ailleurs, avec les œillères nécessaires au cheval de trait qui ne doit que regarder la route qu’il a choisi de suivre. Mais qui sait ? Tu as ouvert dans mon cœur – comme sans nul doute dans celui de quelques autres - une route qui n’est pas prête de se refermer.


Demain peut être – ou bien un autre jour – je partirai peut être le cœur léger et plein de ton enseignement apprendre le sens des mots que tu n’as jamais cessé de me répéter : « Penses avec tes pieds ! »


En attendant pour ce Noël – c’est sûr ! – Mar Musa el Habashi vaut largement Jérusalem, et le père Paolo – mieux que Paris –, vaut bien au moins une messe.


A bientôt, je l’espère, de nous retrouver, même si il faut venir te chercher là bas.  

 

Amitiés
Jacques Armand COURAU

 

 


 

Cette simplicité que l’Homme de la Voie révèle

 

Cher Matthieu,

 

Tu es parti un beau matin, du dojo de Paris, où ta foi dans l'être a planté des racines que je crois profondes et vigoureuses.

 

Oui, te le dire que ces racines renforcent et vivifient les miennes. Tu fais de chaque lieu traversé un dojo; la Voie sous tes pas, l'accueil de l'autre dans ton cœur grand ouvert, la présence à ce qui est là.

 

Et les rencontres d'humanité que tu nous relates témoignent de ce partage où les esprits se joignent dans cette simplicité que l'Homme de la Voie révèle et amène à fleurir, dans le désert, dans les cailloux, dans la guerre, la tourmente, dans la ville artificielle et la sobriété d'une école de village.

 

Dirais-je, ici, devant tous ces amis, le cadeau que tu m'as fait un jour, sans me le dire, et qu'une indiscrétion m'a plus tard révélée : Début de camp d'été, élan de mon esprit et mon corps rétif, lombaires bloquées. Le lit de ma chambre comme un tas de cailloux.

 

Vint un matelas anonyme, on me dit qu'une personne a proposé d'échanger son confort contre mon inconfort et qu'elle souhaite ne pas se nommer. Deux ans plus tard j'ai su que c'était toi. Comment te remercier ? J'imagine que tu dirais : "En ne me remerciant pas."  Mushotoku est pour toi actuel et concret.

 

Les rois mages ont marché longtemps et leur foi dans l'étoile et l'élan de leurs pieds ont signé la Voie.

 

Je te souhaite le plus serein des Noël sous les étoiles et sur la terre d'Orient.

 

Véronique Simon

 

 

La Paix pour tous en ce monde !

 

Bonjour Mathieu,

En ce matin de Noël nos pensées vont vers Toi. Nous qui sommes sur le Chemin, à Istanbul partageant ce temps fort de la nuit de Noël avec le Père Gwenolé. Nous partirons vers Ankara très certainement le 27, poursuivant notre quête d'une espérance nouvelle: LA PAIX POUR TOUS EN CE MONDE. Nous savons que tu partages ces instants avec le Père Paolo auquel nous souhaitons de tout cœur un Joyeux Noël et surtout une Bonne et Heureuse année 2012.

Claude et André.

 

 

 

 

Profite bien de ton voyage inoubliable !

 

Cher Matthieu,

 

Joyeux Noël à toi dans ces contrées chargées d'histoire et d'émotions. Je t'envie d'y être! Profite bien de ton voyage inoubliable. A l'année prochaine. Je te présenterai ma famille qui d'ici là se sera agrandie!

 

Julie

 

 

 

 

Ta marche est comme une lumière…

 

Cher Matthieu,



Les jours ont passé, pour nous dans la continuité de nos travaux ou une nouvelle tâche qui m'appelle souvent à Cordoue.


Pour toi dans la longue suite des kilomètres parcourus et les nouveautés quotidiennes que tu nous fais partager.


Ta marche est comme lumière autour de laquelle nous nous rassemblons et cela est bon. Agira-t-elle comme un catalyseur pour les activités de notre association une fois passée l'émotion de te savoir si loin, seul sur tes chemins ?
J'en forme le vœu en cette veille de Noël. Tu as choisi d'être à Mar Mussa. J'imagine ce que représente ta présence là-bas. Que les moments intenses que tu vas y vivre illuminent le reste de ton chemin de vie.

 

Je t'embrasse, fraternellement
Louis

 

     Envoyer cet article par email Envoyer par email   Impression Impression   
 

Evènements

Marche vers Assise

Du samedi 21 septembre au dimanche 29 septembre 2013.

Bulletin d'inscription.docx

 

COMPOSTELLE-CORDOUE, Marche et Rencontre

L'ouvrage collectif, COMPOSTELLE-CORDOUE, Marche et Rencontre vient de paraître aux Editions Saint-Augustin.

Voir la présentation de l'ouvrage dans la rubrique "Lecture".

Communiqué de presse.pdf

Bien envoyé...